Ecriture Passion par Patrick

Ecriture Passion par Patrick

-3-

Au bord de la terrasse

La foule passe, s'efface

Mon verre est vide déjà

Le jour pleure en éclats...

Comme mes yeux mouillés

Tandis que ma pensée

Se perd vers des endroits

Où elle ne devrait pas…

Au bord de la terrasse

La foule passe, s'efface

Mon verre est vide déjà

Le jour pleure en éclats...

 

Comme mes yeux mouillés

Tandis que ma pensée

Se perd vers des endroits

Où elle ne devrait pas…

 

Sous un banc désert,

Un chien s'est couché

Que fait il solitaire

Est-il donc abandonné?

 

Quelqu'un va -t-il revenir

Est ce un homme, une femme?

Le chien pleure à fendre l'âme

Que faire? Dois-je partir?


Partir, je ne le peut
le chien hurle à la mort
Je vais attendre un peu
Et laisser faire le sort

Mais tout laisse à penser
Que son maitre est parti
Est-ce pour l'éternité
J'en ferais le pari

La mort, le chien connait
Il la sent arriver
Quand son maitre elle balait
Il se met à hurler

Il est même capable
De mourir sur la tombe
L'être humain le fait-il
Lorsque l'autre succombe?...

 

De la Faucheuse qui passe

Et soudainement vous glace,

L'homme se détourne vite,

Il ferme les yeux, l'évite.

 

Le chien lui attend sans cesse

Et me regarde impuissant,

Quand reviendra sa maîtresse

Ou son maître? Il ne le sent.

 

Mais un bruit se fait entendre

Alors le chien se relève,

Moi aussi je me fais surprendre

Une femme est là, je rêve?

 

Serait-ce donc possible

Que mon esprit s’égare?

Un espoir indicible

Auquel je ne peux croire

 

Pourtant, si c’était elle

Celle qui brulât mes ailes

Celle qui hante mes nuits

Et qui manque à ma vie

 

Le hasard viendrait il

Encore me tourmenter ?

Le hasard viendrait il

juste pour me narguer?



31/10/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres